Bruxelles, et les cosmopolites, sont si enragés par le « brexit » qu’ils fabriquent des obstacles à la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union

En réalité la Grande-Bretagne, comme n’importe quels autres pays qui sortiraient de l’Union ne doit rien pour la simple raison que chaque pays verse une contribution, reçoit des aides et que l’un dans l’autre çà devrait s’équilibrer en terme d’utilité
Si ce n’est pas le cas il y a déséquilibre et on doit réformer pour obtenir l’assentiment des nations contributrices

La plus grande idiotie concerne le droit des « européens » résidant en Grande-Bretagne  Il n’y a rien à négocie; on revient purement et simplement au statut qua anta d’avant l’adhésion britannique La Suisse n’est pas dans l’Union, les étrangers n’y sont pas maltraités et je suppose qu’elle n’est pas assujettie à la « cour de justice européenne »

L’arrogance européiste va jusqu’à s’ingérer dans le « processus de paix » anglo-irlandais, comme si celui-ci n’est apparu que grâce à l’adhésion britannique à ce qui n’était que la CEE (communauté économique européenne)

Bref l’Union devrait être bien contente de ce que la Grande-Bretagne veuille bien « négocier » parce qu’il n’y a strictement rien à négocier
https://www.afp.com/fr/infos/335/brexit-les-negociations-reprennent-dans-un-climat-de-defiance