Manuel Vals est le prototype du citoyen souhaité par l’union européenne. Il n’a ni feu ni loi et passe de France à l’Espagne, et pourquoi pas après-demain le Portugal ou l’Allemagne!

La meilleure réponse à apporter au mépris des peuple affiché par les élites serait que Vals soit battu, et bien battu par les barcelonais