Il est indispensable que les palestiniens, et leurs soutiens, comprennent qu’il n’y aura jamais de retour, que c’est un mirage pour des raisons purement historiques

En premier lieu la première reconnaissance arabe d’Israël date de Sadate, bien après le « partage » de 47n et cette reconnaissance n’engageait pas les palestiniens
Ceux-ci ne l’ont reconnu qu’en 95 Encore la caducité de la charte de l’OLP n’a jamais été voté par ce qui sert de parlement aux palestiniens
Donc s’il doit y avoir un « retour » ce « droit » ne peut être ouvert qu’à partir de 95 Sinon pourquoi ne pas remonter à la fin du XIX° siècle date de premières ventes de terres aux juifs par les grands propriétaires arabes

Les morts palestiniens d’hier et d’aujourd’hui sont de l’exclusive responsabilité des palestiniens
Lancer des projectiles enflammés, tenter de franchir de force la frontière est une violence Certes moins forte que les tirs mais c’en est une
Cette violence est de la provocation pure et simple dans le seul but  d’avoir des martyrs pour faire pleure la communauté internationale et provoquer des réactions anti israéliennes/juives
Si les palestiniens avaient vraiment voulu proteste PACIFIQUEMENT et en TOUTE SECURITE il y avait d’autres moyens (que je m’abstiens d’énumérer]

Les criminels de guerre sont dons les palestiniens eux-mêmes qui se mettent volontairement en danger pour s’attirer la sympathie mondiale