Un pernicieux refrain est martelé par les politiciens de tout acabit: « C’est l’Europe qui est attaquée »
He bien non: Ce refrain est faux et sot Ce sont des hommes, femmes et enfants qui sont attaqués, ce sont des nations spécifiques ayant un passé et une politique colonial qui sont visés, non l’Europe La meilleure preuve en est que les pays scandinaves et slaves sont, et seront, épargnés tans qu’ils se tiendront loin du bourbier arabo-méditerranéen

Nos politiciens jamais à cours d’idées stupdes nouv vendent celle qui consiste à renforcer les contôles aux frontières extérieures de l’UE alors qu’on sait pertinemment que les terroristes sont DÉJÀ à l’intérieur de l’Union. Je rappelle qu’à la fin de l’été je me suis fait l’écho d’une information selon laquelle l’EI avait créé une base dans les montagnes kosovardes Rien n’a été fait pour les en déloger Si le Kosovo n’est pas juridiquement dans l’Union, sa proximité fait que c’est tout comme
Par ailleurs il convient de noter que les terroristes de Paris et Bruxelles ne sont jamais sortis du territoire européen Dès lors à quoi servirait de renforcer le contrôle aux frontières européennes si l’on se déplace sans encobre d’un paus à un aute? Ne vaut-il pas mieux rétablir les frontières nationales qui sont autant d’obstacles, non pas infranchissables, mais obstacles tout de même aux déplacements des terroristes?

Prise entre le problème migratoire et celui du terrorisme l’UE fait tous les jours preuve de son impuissance politique, Dieu merci, et est assise dans son cercueil
Couchons-y la et mettons rapidement les clous!