Bolsonario n'est définitivement pas d'extrême-droite, l'étiquette dans un pays qu  a à peine deux siècles d'existence n'a pas, il est vrai, grand sens nationalement, il en a plus dans nos vieux pays aux riches traditions politiques de toutes sortes Bolsonario, disons-le crûment est un capitaliste sans foi ni loi

Un capitaliste qui vient d'inventer une nouvelle modalité du crime contre l'humanité: le crime écologique qui met en péril l'écosystème mondiale ainsi que des communautés primitives sans aucun contact avec la modernité

Il est évident que rester au stade des paroles, des déplorations ne sert à rien C'est même une forme de complicité Il faut donc provoquer la destitution de Bolsonario par tous les moyens, légaux comme illégaux

En tout cas il faut envoyer des canaders immédiatement, quitte à violer l'espace aérien brésilien

Le monde inquiet face aux incendies en Amazonie

"Nous avons essayé de combattre le feu nous-mêmes, raconte la jeune femme à . Mais cela prenait des pâturages, des arbustes, des cultures de cacao, du bois, des noix, des baies d'açai." Certaines familles ont tout perdu, rapporte la chaîne du Qatar. Les dégâts sont irréversibles.

https://www.franceculture.fr