Voici le résultat du « grand marché européen »: le déplacement de la pauvreté à l’intérieur de l’UE
Ainsi l’Allemagne est passée de 45 000 allocataires roumains à 150 000

L’abolition des frontières intereuropéennes a deux conséquences économiques: D’une part elle handicape les pays qui vont relativement, ou carrément bien, d’autre part elle dispense les pays pauvres de la nécessaire solidarité nationale et du même coup dope ces pays en libérant les sommes qu’ils auraient du consacrer à la solidarité et leur permet d’investir ces sommes dans l’appareil productif