L’Etat n’est pas « un mal nécessaire » s’il remplit sa mission qui est de faire vivre pacifiquement une multitude de subjectivités originaire d’un même territoire et de les faire progresser sur le plan matériel certes, mais aussi sur le plan spirituel tel que défini dans la bible, en ses deux composantes

Pour ce faire l’Etat ne doit pas être neutre si les actes ont une portée antisociale (avortement, divorce mariage unisexe), à moins que les déviations soient bien cachées aux yeux de la société

On insiste pas assez sur le lien qu’il y a entre une société politique bien ordonnée selon la loi morale naturelle et biblique comme tremplin vers la béatitude céleste qui est une progression infini vers et dans le bien inatteignable et enveloppant

L’Etat doit punir mais non persécuter; punir les avortées et avorteurs, les divorcé(e)s parce qu’ils ne se sont pas assez connus avant le mariages;  mais non persécuter comme l’ont été Wild ou Turing