On peut considérer que la nouvelle ère dans laquelle nous sommes «entré commence avec la réélection d’Orban dans les années 2000
La porte qu’il entr’ouvrit s’est ouvert toute grande pour laisser entre l’aire de la liberté national avec le brexit, Trump et Salvine

La période allant de 1945 à environ 2016 fut une période castratrice des nations qui furent littéralement entravées tel Guliver, par de multiples liens: ONU, OTAN, Traité de Varsovie, CE etc…
Le premier coup de couteau dans ces liens fut la chute du mur de Berlin, On connait la suite: chute de l’URSS, tentative d’hégémonie des USA et du capitalisme cosmopolite, puis le début de la libération des nations: Trump « América first » Cameron: brexit, Salvini, budget hors de clous, invasion stoppée

Aujourd’hui les nations, le vielles nations, peuvent et doivent exprimer leur « esprit populaire » pour reprendre un terme hégélien Chaque nation historique, c’est-à-dire remontant peu ou prou à la prise de Rome par Alaric, a une personnalité à exprimer
Les but du jeu que Dieu a assigné aux individus comme aux nations est de réaliser l’harmonie LIBREMENT et non de façon contrainte par des institutions cosmopolites