L’oligarchie britannique est en passe d’avoir raison sur le peuple
Theresa May veut en effet la libre circulation des biens entre l’UE et la Grande-Bretagne ainsi que le maintien de la primauté de la cour de justice européenne sur celle du Royaume-Uni Le brexit se résume en somme à une simple barrière anti migratoire et non à la grande liberté dont il jouissait avant 1973

La seule solution pour les europhobes sincères est de nommer un autre président du parti conservateur qui deviendra de fait Premier Ministre et rendra au pays sa liberté