La situation de Mayotte et les déclarations de Phlippot ont remis sur le devant de la scène l’acquisition de la nationalité par le droit du sol, le droit du sang n’est bien sur jamais remis en question, on l’a vu après les attentats de 2015 Et pourtant…

Je suis pour le « droit du sol; c’est notre « green carte » car c’est une véritable chance de naitre français, une des plus vielle nation d’Europe, qui a quasiment succédé à l’empire romain, l’une des plus riches cultures européennes (Blandine de Lyon, Rémi de Reins, Martin de Tour, et bien d’autre)

Seulement attention! Cette « green carte » devrait, doit devenir conditionnelle, l’enfant, et donc la mère doivent résider jusqu’à sa majorité exclusivement en France, sauf pour les vacances
En règle générale on réside dans le pays dont on est citoyens Si la mère et l’enfant partent de France sitôt accouchés il est logique de retirer la citoyenneté française à l’enfant
Je ne sais pas si ces cas sont fréquents

Maintenant un français né de parents français peut trahire la patrie, on pense spontanément à un converti djihadiste mais pour rompre avec ce cliché prenons Papon ou Darquier de Pellelpoix Ces hommes ont trahi la France, ont du sang sur les mains
Ont doit pouvoir les déchoir de la nationalité avant l’exécution de leur peine, et leur expulsion de France

Etre français est un immense honneur: