Il faut le dire haut et claire, depuis la disparition de l’OAS la violence physique, à quelques exceptions prêts, est le fait de l’extrême-gauche

Ces salauds, il n’y a pas d’autres qualificatifs, vont à l’étranger tirer sur des soldats français, des compatriotes

Pourtant le courant persécuté, dont les groupes sont dissout pour un « oui » un « non » c’est l’extrême-gauche La haine de la Patrie, des compatriotes et  des français juifs c’est l’extrême-gauche