On pense à légiférer sur les fausses nouvelles (fake news)
Cette idée est stupide pour plusieurs raisons Si on veut que la sanction soit efficace il faut qu’elle soit rapide, quasi immédiate et cette quasi immédiateté risque de bâcler la vérification des « fausses nouvelle »

Deuxième question: Qui vérifiera les « fausses nouvelles »? Comment assurera-t-on l’impartialité et l’incorruptibilité des vérificateurs?
C’est impossible!

Il faut donc laisser du temps au temps comme disait Mitterrand Les « fausses nouvelles » se révèleront d’elles-mêmes et alors on pourra légitiment frapper le premier diffuseur, s’il a agit délibérément, d’une très lourde amande (allant de plusieurs millions à l’interdiction du médiat)

Fake news : est-il vraiment possible de légiférer ?

Hier, la ministre de la culture, Françoise Nyssen, a dévoilé quelques éléments de la loi sur les fake news qui devrait être déposée dans les tous prochains jours. Une loi baptisée " loi de fiabilité et de confiance de l'information ".

https://www.franceculture.fr