La décision du conseil constitutionnel, organe non représentatif de la nation, outrepasse sa mission en ce sens que sa dernière décision ne concerne pas strictement l’application de la constitution et qu’elle trahit les intérêts matériels et moraux du peuple français

La dernière décision de cet ignoble organe dit que la France doit indemniser les victimes ALGERIENNES et leurs AYANT DROITS de la guerre de sécession, sans aucune réciprocité bien entendu (blessés des attentats du FLN, indemnisation des pieds-noirs expropriés du jour au lendemain et des harkis

Dans la mesures oû ces personnes ont choisi la nationalité algérienne ils perdent évidemment et naturellement la citoyenneté française, dons la protection des lois et de la constitution française

Il est plus que cerrain que cette décision s’inscrit dans le cadre de la politique mondialiste visant à détruire les nations par l’économie

Guerre d'Algérie : que va changer la décision du Conseil constitutionnel pour les victimes algériennes ?

Jusqu'à présent,les victimes de la guerre d'Algérie ayant subi des dommages physiques devaient être françaises pour pouvoir toucher une pension d'invalidité de la part de l'Etat français.Mais depuis la décision du conseil constitutionnel rendue publique jeudi,cette condition n'e[...]

https://www.franceculture.fr