À quoi joue le gouvernement avec les islamistes exactement? D’un côté il refuse de réintégrer les « français » ayant combattus dans les rangs de l’EI, ce qui est normal; de l’autre il permet, ou au mieux tolère, que 59 islamistes travaillent dans des filières du nucléaire
Je considère, nous devrions tous considérer, que l’islamiste, comme le racisme, n’est pas une opinion mais un délit
Un musulman peut être fondamentaliste, comme les baptistes ou pentecôtistes mais il doit calquer son attitude sur celle qu’ils ont Donc l’islamisme est un DELIT

Les RG sont au courants de l’existence de ces gens, mais « …nous n’avons pas détecté de gens extrêmement dangereux… »
Mérah aussi n’était pas très dangereux avant d’assassiner un soldat et des enfants juifs
Mérah aussi était suivi par les RG, au point qu’ils voulurent en faire un agent plus ou moins conscient, consentant!

Il faut en finir avec un libéralisme malvenu et interdire aux islamistes de travailler dans des métiers ayant de près ou de loin rapport avec la défense pu les armes

À moins, mais je n’ose le penser, que le gouvernement ne veuille vendre l’arme atomique à une tierce puissance, pas forcément étatique pour éviter des attentats, mais ce serait un mauvais calcul
Ou au contraire pour avoir un attentat atomique ici en France afin de limiter la liberté politique (notamment patriotique)

Des dizaines d'islamistes radicaux travaillant dans le nucléaire recensés en 2017

Les chiffres font l'effet d'une déflagration : selon l'Etat-major opérationnel de prévention du terrorisme (EMOPT), organisation chargée de contrôler le suivi des personnes radicalisées, 59 islamistes radicaux travaillant ou ayant travaillé dans la filière nucléaire ont été recensés en 2017. Mediapart, qui a révélé cette information troublante le 6 février 2018, a précisé où ces individus...

https://lesobservateurs.ch