Écoutant le premier discours en Chine de Macron on peut se demander s’il s^’exprime en tant que français ou qu’européen

En effet sur tout les sujet (la sinologie, l’écologie, etc…) cet individu veut introduire l’ »Europe », comme si la France était incapable de collaborer seule sans les domaines culturels, scientifiques ou éducatifs Il convient de remarquer que Macron insiste à chaque fois qu’il parle d’éducation sur les femmes, comme si l’éducation masculine avait une valeur moindre; c’est quasiment du sexisme inversé

Je n’ai, je le confesse, pas eu le courage d’écouter l’intégralité du discours et me suis arrêté à la 31° minute 36° seconde tellement il est insipide