Le gouvernement a pour une fois un bon projet qui est d’associer les travailleurs à la direction de l’entreprise par l’intéressement et une sorte de cogestion
Le tout est de savoir l’ampleur de ces mesures

Il faut que la majorité de la masse totale des actions soit détenue par les travailleurs de l’entreprise C’est la condition indispensable pour arrêter l’argent vagabond
Si cette condition n’est pas remplie les meilleures dispositions du monde pourront être votées, elles ne seront que de la poudre aux yeux et seront inefficaces La clef de ces mesures c’est de donner la majorité des actions aux ouvriers

Ensuite il faut donner un véritable pouvoir de codécision dans les entreprises au moins en donnant un droit de véto aux ouvriers par leurs délégués ou mieux par referendum
Il faut également obliger la direction à discuter des propositions des délégués ouvriers comme du simple ouvrier, à la seul condition qu’il soit assidu au travail

A quoi ressemblera l'entreprise de demain ?

C'est l'une des prochaines réformes du gouvernement qui se profile: celle de la gouvernance de l'entreprise. Après les ordonnances réformant le code du travail, c'est un autre pan de la vie des entreprises qui va être concerné, où il est question de la place et des relations entre employeurs et salariés.

https://www.franceculture.fr