On ne comprend ni pourquoi le crédit agricole est en  Italie ni pourquoi il veut acheter la « Commerzbank »
On ne voit pas non plus quels avantage en retireraient les citoyens français de l’achat allemand Mais la question est-elle pertinente?
On peut en douter!

Par contre on est fondé à subodorer que cette opération ne profiterait qu’à une infime minorité de grand capitalistes franco/allemands

Ce qu’il faut à la France c’est une fusion des deux ou trois plus grandes banques françaises afin d’avoir une banque nationale insubmersible prêtant à taus zéro aux citoyens en attendant le revenu universel

La vente de Commerzbank fait réfléchir Crédit Agricole

Après BNP Paribas et UniCredit , c'est au tour de Crédit Agricole de se pencher sur le dossier Commerzbank et ses conséquences. Philippe Brassac, le directeur général de la banque verte a exprimé son intérêt pour Commerzbank si la banque allemande était à vendre, lit-on dans le " Handelsblatt " .

https://www.lesechos.fr