Natanyaou est en France pour commémorer la rafle du « vel d’hiv »
Je rappelle la position de « Dieu, Patrie Roi »: la France, en tant que nation millénaire est innocente Seuls sont coupables de mauvais français antijuif profitant de l’occupation nazie pour assouvir leur haine

Mais si l’on veut creuser un peu plus profondément la question de la responsabilité de la rafle des français juifs, donc de la « rafle du vel d’hiv » il faut faire le procès de l’antijudaïsme EN France (et non DE LA France)
Sous les Bourbons, et même sous la grande majorité des Valois, pas d’antijudaïsme systématique Naturellement les juifs n’étaient pas égaux aux chrétiens mais cette notion n’était pas à l’ordre du jour politique On ne peut donc en faire grief à nos Rois Pas d’antijudaïsme non plus sous les Bonaparte ni la Restauration
L’antijudaïsme systématique nait durant le premier quart de la III¨ République Le détonateur en est l’affaire Dreyfus et ne divise pas selon qu’on est à droite ou à gauche mais traverse la droite et la gauche (Drumont, Guesdes)
La république et la démocratie furent incapables d’endiguer le flot de haine antijuive en la réprimant au nom de la liberté d’expression, soit en étant incapables ou refusant d’exhiber les pièces soi-disates accusatrices de Dreyfus
Il est donc évident que les responsables de cette tragédie sont la république et la démocratie Non la France!

Il n’y  donc rien à commémorer sauf la douleur des français juifs, l’ordre des qualificatifs n’est pas indifférent et il n’y avait aucune raison ^d’inviter Natanyaou à pleurer la douleur des français juifs, fussent-ils des juifs français
Il n’est ni le président, ni le premier ministre bis des français-juif ou inversement

En revanche il est bien et logique qu’il vienne discuter avec la France