Il semble que les élections britanniques soient relativement défavorables aux Toris
Si on considère l’objectif affiché c’est une évidence
Cependant les Conservateurs restent le premier parti de Westminster, le Brexit n’est pas remis en cause, sauf peut-être par les « libéraux-démocrates » (Libdem) et les écossais dit « nationalistes » en réalité europhils et donc mondialistes

May voulait, et veut toujours mettre plus de « social » dans le programme conservateur Dans ce contexte Corbyn a eu tord de demander sa démission, un autre conservateur pourrait être moins enclin à réformer la société au profit des démunis
Proposer un gouvernement d’union national aurait été pmus judicieux, ou à défaut soutenir les mesures sociales progressistes