Il y a motifs de réjouissance et tristesse à propos du résultat du G7

Réjouissance parce que Trump n’a pas céder à la pression euro mondialiste et a réservé sa réponse sur le climat Il faut que les mondialistes se réhabituent à la souveraineté de chaque Etat et au fait que les Etats ne marchent pas au pas cadencé des accords internationaux
Autre sujet de contentement: le fait que l’OTAN se délite peu à peu et que l’Allemagne par Merkel retrouve les accents bismarckiens, voir nazis, en employant le mot « combat » au lieu de « coopération » parlant du futur européen
Mais la France est le seule puissance militaire de l’union et il faudra que les prussiens en tienne compte et se plient de bon gré ou pas à quelques unes de nos exigences
Dernier motif de satisfaction: les entretiens individuels de Mcron: cela dénote une volonté d’avoir une diplomatie réellement indépendante
Peut-être suis-je trop optimiste mais tous les signes du retour de la France sur la scène mondiale sont là

Les motifs d’inquiétude sont au nombre de deux: d’une part que Trump rejette purement et simplement les accords climatiques, ce qui serait stupides car nonobstant le catastrophisme, et la théorie de l’antrhoposcène que je ne partage pas, il y a du bon: dépolluer l’air, l’isolation des bâtiments, etc… Toutes ces mesures n’auront leur pleine efficacité qu’au niveau mondial, combinées avec le reboisement intensif des zone désertiques
Le second motif d’inquiétude est l’inertie face à la vague migratoire et aux pays dont sont issus les migrants Il faut cesser de les ramener chez nous, en Europe, çà c’es la première chose: on les reconduit au point de départ Seconde chose « on » ce « on » désigne la Grande-Bretagne et la France qui ont eu les plus vastes empires coloniaux,  aide économiquement et technologiquement les pays destabilsés