Il semble qu’une opportunité pour la paix ente Israël et la Palestine s’ouvre
Abbas renoncerait à poser des conditions préalable et accepterait des échanges de territoires

C’est naturellement une excellente nouvelle pour la paix régionale comme mondiale comme pour la baisse de l’antijudaïsme dans le camp nationaliste français (ce qui permettra l’union des patriotes français juifs, musulmans et chrétiens)

Reste aux israéliens et palestiniens à se faire à l’idée d’une souveraineté partagée sur la totalité de Jérusalem, un peu sur le modèle de la principauté d’Andorre