Le résultat du referendum turc est un premier et importent échec de la culture, civilisation européenne depuis « la Marche sur Rome » en 1922 par Mussolini Et je m’en réjouis

L’expulsion de Montesquieu de la culture politique turque signifie la volonté de rompre avec l’impuissance, l’incohérence et l’irresponsabilité qui caractérise la démocratie

C’est aussi la défiance envers le parlementarisme et la volonté d’un dialogue entre le peuple et le président sans intermédiaires

A lire « le monde » la majorité ne serait pas assez grande pour que le referendum soit valide Seulement si le « non l’avait emporté à 50, 1 pour cent ce même « monde » aurait crié victoire, « la démocratie a vaincu » « Le monde » n’est démocrate que lorsque le peuple vote comme le journal le souhaite
Pour ce journal on dirait qu’il y a deux sortes d’électeurs, ceux, légitimes, des grandes villes, pro-européens, « démocrates, patati patata Et ceux des campagnes « illettrés » obscurantistes », et religieux
C’est horrible!!!

Référendum en Turquie : quels sont les enjeux de la réforme constitutionnelle ?

Si son texte était validé par le référendum de ce dimanche, le chef de l'Etat qui veut instaurer un régime présidentiel, pourrait rester au pouvoir jusqu'en 2029. Si, sur le papier, ses compétences de chef de l'Etat sont très limitées, il est en réalité l'homme fort du pays.

http://www.lemonde.fr

 

En Turquie, une victoire étriquée du " oui " sous forme de camouflet pour Erdogan

Si, légalement, le président peut et va mettre en œuvre sa réforme constitutionnelle, sa légitimité est sérieusement écornée par le résultat du vote.

http://www.lemonde.fr