N’en déplaise aux admirateurs de l’Allemagne, et plus généralement des pratiques économiques anglo-saxonnes, l’Allemagne est au bord du gouffres: retard dans les investissements, dépopulation, apparition d’un sous prolétariat

Il faut donc tenir coute que coute contre les exigences exagérées du capital qui aggrave la condition des travailleurs
En quoi la chute allemande peut être bénéfiques à la France et plus généralement le nations européennes? En premier lieu cela permettra aux nations d’atteindre une certaine dose d’autarcie comme d’exportation, ensuite l’Allemagne et à sa suite les autres nations devront adopter un système de protection sociale efficace, à moins de passer à un revenu universel substantiel

De plus la France, ainsi que l’a montré le reportage de ce matin sur « France-inter » au « 7/9 » concernant « Renault » à Moscou nous sommes capables d’investir sans attendre forcément des bénéfice mirobolants en attendant le redémarrage de la demande automobiliste russe, et nous serons sur place

On comprend mieux pourquoi la rapace Albion, marâtre de ses pauvres depuis le « mouvement des enclosures » sortira de l’UE, ce qui en so est bien mais pas les motifs

"Dans 10 ans, la France sera la puissance dominante de l'Europe continentale..." (The Telegraph)

Dans un article du journal britannique The Telegraph, Ambrose Evans-Pritchard, rédacteur aux affaires économiques internationales, annonce le déclin inexorable de l'Allemagne ; une semaine après la publication "le dernier grand hourra de l'Allemagne arrogante", du journal Die Welt, l'auteur insiste à nouveau sur les faiblesses structurelles de notre voisin d'outre-Rhin, dont une majorité de nos dirigeants nous rebat les oreilles aveuglément.

http://lespoir.jimdo.com