La France ne doit pas verser un centime à la Turquie pour la bonne et simple raison que même si la Turquie ferme, ou essaye de fermer ses frontières aux migrants ceux-ci passeront par des sentiers secrets, comme les résistants pour passer en zone libre, Suisse ou en Espagne
L’Espagne, justement deviendra avec le Portugal, l’Italie et nous-même le nouveau port d’accostage de ces malheureux

En payant la Turquie nous ne ferions que déplacer le problème en le rapprochant des cotes françaises et permettait aux eurotraitres d’en prendre prétexte pour suspendre le contrôle des frontières, déjà mal fait (archives, seule véritable protection de la Nation
D’autant plus que selon « BFMTV » s’amorce en Allemagne un retour des migrants déçus de l’Europe Mais ce n’est qu’un ruisseau comparé à a masse des personnes en bercées d’illusions à propos e « l’Eldorado Europe »