Dans la quasi-totalité des régions métropolitaines la gauche pourrait être battue par l’union des droites si au second tour la fusion des listes FN/LR/UDI se faisit
Mais elle ne se fera pas pour deux raisons: D’une part les listes LR/UDI sont composées majoritairement par des cosmopolites, deuxièmement parce que les états-majors les interdiraient (souvenons-nous de Jacques Blanc)

Cependant s’il y a assez d’élus LR prêtes à braver les états-majors et à collaborer avec le FN quasiment toutes les régions seraient à droite