Conformément à la tradition « républicaine » Juppé, et les futures Républicains sont antidémocrates puisqu’ils refusent l’expression la plus démocratique qui soit: le referendum

Cet antidémocratisme est congénital aux républicains puisque les jacobins refusèrent l’appel au peuple demandée par les girondins pour décider du sort du Roi
À chaque fois oû sous le directoire les royalistes furent majoritaires aux assemblées il y eu un coup d’Etat républicain

Les républicains ne sont loyaux qu’à la république, pas à la France éternelle
 Hier ce n’était, façon de parler, qu’une question de régime mais aujourd’hui, je pèse mes mots, il y va de la vie ou de la mort de la France notre Patrie

Quand Juppé passe, les référendums trépassent

Sur Canal Plus, le maire de Bordeaux a fourni quelques éclairages sur le peu de considération qu'il accorde à la démocratie. Retour sur des subtilités de langage illustrant le mépris pour la souveraineté populaire. L'année 2015 sonne comme le triste anniversaire du rejet de la constitution européenne par référendum.

http://www.agoravox.fr