http://reinformation.tv/fmi-pays-developpes-croissance-lente-en-raison-vieillissement-demographique/

L’économie ne sera plus jamais aussi productiviste qu’elle l’a été de 1950 à 73
La productivité, donc le chômage n’est pas une question d’ajustement des variables (taux de travail féminin, renouvellement démographique ou innovation technologique) C’est bien plus simple à comprendre et un enfant de dix ans le comprendrait et le prouverait
Les besoins humains fondamentaux sont extrêmement réduit: se nourrir, vêtir, protéger de la nature, se déplacer et se distraire
Ainsi qu’on le voit ces besoins sont au nombre de cinq et les métiers qu’ils supposent ne sont pas en nombre infinis

On endort donc l’opinion publique avec les promesses de baisse du chômage et de plein emploi La société qui se dessine est celle oû une minorité aura du trévail très qualifié, une majorité de chômeurs-consommateurs qu’il faudra distraire, amuser, occuper (les plus doués, instruits seront artistes, intellectuels, inventeurs)
Entre les deux il y aura un matelas de travailleurs manuels pour entretenir, déplacer et réparer le matériel peu sophistiqué